lundi 20 avril 2009

A weekend a la maison


Atlanta = 10 M d'habitants, au moins 20 M de bagnoles assorties des plus mauvais conducteurs du monde, meme les 14 voies des higways ne suffisent plus. Heureusement, les ambulances ou la Police peuvent rouler en sens inverse avec ce putain de son strident stroboscopique, very heart-attack friendly.

Ah, l'Amerique


The Vortex a Little Five Points - some shops



Bon sinon ce week end c'etait Record Store Day aux US (= Fuck -You -Amazon - day) et donc y'avait plein de petits groupes qui jouaient chez Criminal Records, a Little Five Points, dont le plutot pas mal Manchester Orchestra. La PBR gratuite coulant a flot, les petites rues du quartier ordinairement plutot tranquilles etaient bondees.

Au Cafe baba coolos du coin, d'ou on peut observer pepere les chats de gouttiere faire les poubelles et les groupes checker leurs balances par la porte de derriere du Variety Playhouse a cote, une fille pose son sac et sa grande gueule a notre table pleines d'echardes et commence a nous detailler le programme des shows chez Criminal en rappelant toutes les 32 secondes qu'elle connait la cousine de la grand-mere de Untel, batteur du groupe qui joue a 20h30 : je pense qu'on a bien pris l'air du coin parce qu'en en 33 secondes exactement, on avait compris que c'etait une New Yorkaise.

On l'a forcement donc lancee sur Williamsburg, et allumant Camel sur Camel tout en parlant a son Blackberry elle s'est mise en mode blasee "attendez, vous les europeens qui connaissez que dalle moi j 'vous explique l'histoire de Billyburg, au debut y'avait que des artistes et des fashion designers sans le sou et ...."et quand j'ai fait mine de me lever pour me tirer, elle nous a lance un " By the way , Bronx is the new Williamsburg .... just so you know".

Merci l'insideuse.

Ca me fait penser que j'ai jamais parle d'ATLANTA nulle part sur ce blog et pourtant, c est la maison ici.

Le soir, y'avait Ladytron en live (plutot plat), devant une faune de petites emos girls, et The Faint (bonne surprise les petits mignons d'Omaha, Nebraska, qui surfent encore et toujours sur la vague des groupes en The made in 2003) au Variety Playhouse.

Tout ca m'a donne envie d'aller faire un tour a Nashville, Tennessee (aucun rapport, je sais) y voir quelques concerts et ramener de la came vintage cet ete, peut etre meme de la boutique ouverte par Karen Elson (model tres 50's et femme de Jack White accessoirement).

Chez Flip

Hier sinon on est allees chez Flip, une "burger boutique" sortie de nulle part, manger des burgers, donc, assortis d'un incroyable milkshake au Nutella surmonte de Marshmallows grilles.

Le lieu, un truc tout blanc avec des decalcos "qu'y a les memes dans le Marais" sur les murs et des ecrans LCD dans des cadres Louis XVI, sentait l'esbrouffe design, mais y'avait surtout des familles et en meme temps vu les prix (comme un Waffle House) et le coin (sur une route defoncee entre 2 carrossiers miteux et derriere un Wal Mart Supercenter), y'a le temps avant que la hype ramene sa robe Alex Wang dans le coin.

Chez Flip, le decor sans la hype



Un Johnny Rockets

Mais je crois que je prefere toujours allez chez Johnny Rockets, les burgers 50's qu'on mange sur des banquettes en skai rouge, avec le petit jukebox perso pour chaque table avec des tubes de The Big Bopper dedans.


les famous petits jukeboxes de chez Johnny Rockets

pics: via Flickr,pastemagazine.com

2 commentaires:

rackkandruin a dit…

Hey, i've been to Little Five Points!! my cousin took me there when i went to visit him years ago. . . i remember thinking it was the coolest place ever!!

JelizaRose a dit…

too bad it is too small !!! the good thing is that it looks like Williamsburg in NYC must have looked like 10 years ago, but here it did not change (yet) :-)