vendredi 9 janvier 2009

Pour m'eviter quelques remords je t'aimerai plus fort




Toujours a propos de Paris (oui, je sais, je fais des maxi-pauses sur ce blog, ca me permet de vous surprendre a l'improviste :-)), voila la nouvelle pub Miss Dior Cherie par Sofia Coppola.

"Miss Dior Cherie", tu parles d'un nom de parfum, d'ou ca ne me debecte pas deja d'en parler?

Parce que Sofia, depuis le mal-etre et la sensualite de Lost In Translation et Virgin Suicides, je la respecte pour avoir su m'ebranler plus que je ne l'aurais voulu. Je m'attendais a voir quelques nymphes de bon ton, une ScarJo ou une Kiki Dunst aux levres entrouvertes, vetues de gaze blanche dans un champ aux couleurs passees, dans une ambiance toujours adolescente mais pas denuee de sexualite, sur une bande son legerement hype mais pas trop.

La, on tombe dans le reportage a la Lifetime (chaine pour menagere pro-republicaine de moins de 50 ans a permanente rigide, Support Our Troops et meatloaf with gravy, ndlr).
Deja je ne pense pas qu'on puisse donner une version plus "americanisee " de Paris, l'ambiance rose, la bande son de Bardot, THE idole francaise a l'export, les macarons (une obsession de Sofia depuis les marees de creme rose et de chantilly, dans les plats comme dans les constructions capillaires de Marie Antoinette, et qui a permis a Laduree de voir son chiffre d'affaire exploser comme une meringue trop cuite), une suite pas degueu dans un immeuble haussmanien aux couleurs du grand Christian (Dior), l'Avenue Montaigne, La Tour Eiffel et une jeune fille plate et naive, d'un charme tout est-europeen sans epaisseur, frivole sur un petit velo a guidon chrome (au fond de la cour).

Donc dans un bon jour on peut se dire rooo comme c'est charmant, oui c est vrai c est comme ca Paris. Sans deconner, j'ai pas visite le 1/100 eme de cette planete (j aimerai bien aller a Portland par exemple, mais je m'ecarte, la) mais a chaque fois je ne m'en remets pas : c'est vraiment la plus belle ville du monde, en toute subjectivite. Et oui la Francaise a les cheveux longs, et meme si en vrai elle prefere le gris au rose poudre et si elle ne gambade que moyennement joyeusement dans les couloirs du metro, elle montre souvent ses jambes fines et son sourire et sa peau nette et ca reste chouette et innocent.

Par contre, dans un jour de merde on peut se dire que cette pub est juste simplement ridicule et chiante et que ces americains sont justes bouffis de cliches et comment la maison Dior a-t'elle pu laisser faire un truc si peu "francais"? C est peut etre du chauvinisme, mais bon :-) On se dit juste que la vie de cette jeune fille fleur bonbon "J ai toujours 15 ans, je m'appelle Alice et je cherche un lapin blanc" est quand meme bien mievre, et que finalement ca ressemble tres fortement a The City (le The Hills version East Coast) ou a Gossip Girl, et donc cible entre autres ces petites sugar-coated brats ecervelees et ecoeurantes qui revent de robes Dior pour leur prom.

En tout cas, y'a rien a faire, on y revient toujours,les americain(e)s restent bloque(e)s sur le Paris de Montmartre au 19 eme, et ils sont nombreux a croire que quand on regarde Paris il y a automatiquement un cadre de fleurs kitsh et un voile pastel qui s'adapte a la vision, et que les femmes francaises ont toutes, et en permanence, l'air de sortir delicatement de photos jaunies en s'adonnant a des activites tres romantiques comme essayer des robes de soirees dans des salons tendus de soie sous 10m de plafond, gambader dans des escaliers de marbre, ou plus fou encore, aller attendre un pretendant a la lueur ouatee et vacillante d'un reverbere, a la nuit tombee.

Un peu comme dans cette image envoyee en reponse par un collegue americain quand je lui demandais "your vision of Paris, the things you'd expect to see when you go there":

* affiche de Moulin Rouge avec Kidman*

Ok, mec.

Noter aussi le LEGER placement produit (le Vogue sur la table de chevet). Sofia Coppola veut-elle dire qu une vie insouciante, pleine de charme et de douceur ne saurait se derouler sans la caution de Vogue?


Oh, des ballons !
pic: Dior

Derniere facilite : la copie que fait la pub de cette photo d'Ellen Von Unwerth (un jour, faudra que j en cause, d'Ellen...)

Ah, y avait deja des ballons...

Pic: Ellen Von Unwerth, 2007

Z'ont l'air quand meme un peu essoufles au niveau inspiration, les types du Marketing Dior :-)

3 commentaires:

Peter Berlin a dit…

AH la la!!! En effet Miss Dior Chérie.... On veut vomir rien qu'en entendant ce nom (C'est Galliano qui a voulu reformuler et rebaptiser un parfum plus ancien qui s'appelait juste Miss Dior)
Sofia nous montre quand même un Paris au mois de juin, un Paris comme on aime, où on traverse la Seine à pieds pour faire du shopping, retrouver un mec trop craquant et qu'il fait si chaud qu'on attend la douceur de la nuit pour siroter une bière sur son balcon le torse (ou les cuisses) à l'air.... (soupir extasié et impatient lol).
Mais voilà, on est en hier et les images qu'on voit là ne collent pas du tout à la vraie clientèle de Miss Dior Chérie : racailles ultra vulgaires avec faux ongles, travestis blacks avec 25 couches de fond de teint.... "Je voudwais Miss Dioh Chéwiiiieee!!!!" Je le sais, c'est même moi qui leur donne! La classe Dior....

JelizaRose a dit…

rooo la vision de Paris en juin :-)

j 'adore ta vision de la clientele Dior bon sang mais quelle vieille folle ce Galliano :-)

N.C/Bellâm a dit…

hé!hé! hé!
Je ferais passer ton analyse à Sofia si elle revient monter un film pub sur Paris. Pas que je la connais,hein! Juste qu'elle a fait le montage là ou je bosse.
La plupart du temps, il faut savoir que les marques sont tres frileuses avec leurs pubs. j'en aurai des histoires à raconter. C'est abbérant.
Bref..
en matiere de parfums, il y a hélas des codes, des règles. C'est ainsi et ceci explique peut etre cela ;)