mercredi 30 juillet 2008

Billyburg, NYC



Le soir, j'avais RDV a Williamsburg, Brooklyn. Ce quartier est en pleine effervescence, et ce n'est pas nouveau : c'est la que sont nes pas mal de goupes, des rappeurs des 90's aux mini rockeurs d'aujourd'hui (MGMT recemment...) et que migrent les jeunes artistes .
En effet, vivre a Manhattan suppose soit de gagner un salaire a 6 chiffres soit d'etre clodo a Central Park. Pour tous les autres, il reste Williamsburg qui fretille de bars pas chers, de boutiques independantes (Brooklyn Industries, Minimarket...) ou de magasins de fringues vintage le long de cette colonne vertebrale folk et boheme qu'est Bedford Avenue.

En y reflechissant, je ne vois pas de quartiers de Paris susceptibles d'etre comparables a Williamsburg. Je penserai plus au quartier autour de Katsanien Allee a Berlin. On a l'impression ici d etre tres loin de Manhattan, du stress, de l'argent et du monde corporate. J'imagine bien que ce n'est pas completement vrai rien qu'en voyant les nouveaux High Rises qui commencent a s'elever au bord de la riviere mais j'aime bien y croire encore...

Du cafe/patisserie/salon de the dont Bret et Jemaine de Flight Of The Conchords tentent en vain de seduire les serveuses, j'adore observer la foule des hipsters et des rockeux hyper lookes qui demabulent avec une negligence etudiee sur l'avenue , pietonne ce samedi.

Des types discutent sur un banc d'eglise pose dans la rue, une chien joue dans l'eau d'une pompe a incendie ouverte, et on entend la grosse caisse d'un groupe local qui reprend des tubes pop un peu plus haut.

Sur Bedford, il y a Bedford Exotics, les deux minuscules libraries qui portent le meme nom ou on trouve les magazines de mode Francais et des oeuf Kinder perimes, le magasin deglingue de l'Armee du Salut, des restos japonais a $7 le lunch et aussi des gens qui vendent leurs fringues dans la rue, assis par terre entre des tourne disques et des vanitys Samsonite des annees 80.


Les filles sont habillees exclusivement vintage, souvent jambes nues dans des bottes en cuir craquele, et je tombe en arret devant les noeuds pap de ces deux croates a l'accent rapeux.


Plus loin, des sosies d' Agyness Deyn discutent de la programmation du Studio B, un club local ou se produisent les groupes du moment (la clique blog house, le label Modular Records et les rescapes de la vague britannique commandee il y a bien deja 3 ans par Bloc Party)

D'habitude, pour trouver les endroits jeunes et cools d'une ville, j'applique ma technique dite du Reverse Marketing : je recherche ou sont implantes les magasins Urban Outfitters, herauts de l'underground de masse (! c est pourtant ca...) souvent installes dans des anciennes usines retapees, des locaux "delabres" ....et il s'avere en general que le quartier autour est effectivement jeune et branche. Billyburg, c'est l'exception qui confirme la regle, puisqu'il n'y a pas d'Urban par ici (mais il y a un American Apparel pour sauver la face quand meme :-)). Le quartier est donc encore un peu authentique, et melange juifs, rockeurs et immigres sud americains dans un bazar sympathique, de l'autre cote de l'Hudson.




Au bord de la riviere, il y a (le Beacon's Closet, un de mes vintage stores favoris) la Brooklyn Brewery qui produit une biere artisanale au gout de fleur (comme toutes les bieres artisanales ? mais enfin c est meilleur que la BUD), des oeuvres plaquees au hasard sur des entrepots, des ancien resevoirs de flotte et des fils electriques sur lesquels pendent des dizaines de paires de baskets pourries. Il paraitrait que chacune de ces paires representent un deal de drogue passe dans le coin.





Et puis la nuit tombe, et on mange un burger au applewood smoked bacon arrose d'un vin argentin corse sur le toit de Chez Justine.....

Le lendemain, on part de plus au sud, Broolyn Heights, pour rejoindre le magasin de designers degriffes Century 21 Manhattan . Bien que (beaucoup) plus chic, le coin conserve un peu cet esprit laid-back de Bedford meme si les immeubles sont plus hauts. Sur le chemin du pont de Brooklyn, la librarie Heights Books est un arret oblige.





Ce que j'ai fait a Manhattan avant de reprendre l'avion pour ATL ?

...see you au prochain episode :-)

12 commentaires:

Violaine S a dit…

Je garde un souvenir très ému des deux fois où je suis allée à New York, spécialement du gospel à l'église et des soirées burlesque de brooklyn...rien à voir, certes.

Anonyme a dit…

rhooo mais c'est génial... j'ai passé mes deux dernières soirées à Williamsburg, bière les pieds dans le sable au surfbar, petit tour au beacon's closet et au soundfix, resto brésilien incroyable (miss favela?), et ce soir, princesse superstar au studio B.
décidément ce quartier est fou -cela dit pour en avoir discuté avec des vrais Billyburgers (?!), le quartier aurait un peu perdu son âme d'artiste, plus authentique...
k.

JelizaRose a dit…

Oui c est un quartier encore bien agreable car pas trop frique mais c est vrai que sa cote "monte" de plus en plus, avec les nouveaux immeubles en bas de la rue du American Apparel et du Galapagos....rien qu a voir les nouvelles agences immobilieres sur Bedford top design , je sens que ce quartier est en train de se faire rattraper par la hype/les bobos chics/les galeries d'art-les organisateurs de happenings/les fils a papa en mal de coolitude ce genre de trucs qui ont completement pourri Paris par exemple :-)

Swizzzcheeeeze a dit…

Voir ces photos d'ici ca me ferait presque du mal. J'ai une vague d'emotion a chaque fois que je vois du Victorien industriel. Si en plus les briques sont un peu mal alignees et decolorees a des degres differents... c'est pour ca que Boston et le sud-ouest de Mtl sont mauvais pour mon coeur.

Je te crois si tu dis que ca se gentrifie un peu trop. A ce que j'ai entendu dire, on trouve ce genre d'ambiance egalement et pas gentrifie du tout a Pittsburgh. Un peu comme le Mile End a Mtl ou le nord de Kensington Market a TO. Pour NYC, je me demande si le South Bronx et l'espece de zone super craignos entre le Queens et Bklyn (Lincoln Terrace? plus certain... c'est a l'est de Prospect Park en tt cas) ne sont pas les prochains candidats, une fois que les yuppies auront definitivement occupe le terrain.

JelizaRose a dit…

Ouais je vois tres bien la zoen craignos entre bklyn et le queens. Moi je dis le queens meme nouvel eldorado de l'alternativo-branchouille, ou meme Jamaica tiens (hje rigole, et puis ca commence a faire loin:-).we'll see.
C ets marrant que tu parles de Pittsburgh, j ai envie d y aller, apres c est marrant dans ma tete ca ressemble a STL apres je sais pas :-)
mon trip ultime en tout cas c est Detroit et Portland (Maine et OR)

Orange Crush a dit…

Pee Burgh je crois que c'est assez different de STL en fait, je dirais plus un petit Toronto (sans les condos). En gros c'est la ville du Nord Est la plus a l'ouest, un genre d'anomalie geographique -- des gens dans la rue, probablement la grande ville du continent avec le moins d'autoroutes, du transit, etc. Sans compter une collection d'architecture gothique et edwardienne incroyable. Tu la mettrais en pleine campagne autrichienne et ce serait un aimant a touristes. Une tres grosse communaute gay aussi. C'est tout en haut de ma liste en fait! go go go

STYLE AND THE CITY . COM - PARIS a dit…

je découvre ton blog et ton escapade New Yorkais : c'est vachement sympa dis donc

bravo

au plaisir

Kamel LAHMADI
STYLE AND THE CITY . COM - PARIS

JelizaRose a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
JelizaRose a dit…

@ Mr Switzerland : OUAHHH des gens dasn la rue, tu vois rien que pour ca ca donne envie d'aller booker un petit Delta Connection :-) interessant tout ca merci !!!!
@ Kamel : merci a toi !

Daravone S. a dit…

les sosies d'agyness deyn comme tu dis, et bien celle de gauche c'est lissy trullie, chanteuse hype, future femme de christopher niquet, amie de charles anastase et valentine fillol cordier, chloé sevigny... et d'autres...

pas si sosie d'agyness deyn tout compte fait...

http://www.lovebryan.com/bryan/data/upimages/deardiary68.jpg

JelizaRose a dit…

Le truc c'est que cette fille-la je ne l'ai vue que de dos, et franchement, des looks comme ca il y en avait a la pelle. Apres perso je n'ai pas ecoute son album, et je n'ai jamais assiste a un de ses mix au Beatrice Inn. Pour moi elle etait juste une hipster de plus.

uF a dit…

Et dire que mon ex proprio (Angel, ce sacre Angel) vend mon ancien studio sur S 2nd...tu veux qu on le rachete au lieu d un modern Glass window Condo (W all amenities;) in the A-Town?

Ahahahha....