mardi 1 avril 2008

Wassup Chuck?



Pour feter son 100eme anniversaire Converse lance la campagne "connectivity", qui met en scene des monstres sacres de la contre-culture, comme Sid Vicious, le gonzo Hunter S Thompson ou encore James Dean, "connecting" avec des icones plus modernes, et surtout vivantes, comme Joan Jett, M.I.A ou Karon O des Yeah Yeah Yeah's grace leurs Converse, qu'ils partagent dans une sorte de fresque de poupees en papier.

Rien d'extraordinaire jusque la pour cette marque de caoutchouc qui au depart produisait des pneux, des bottes de soldats pendant la seconde guerre mondiale et meme des ponchos pour fanfares avant de devenir la marque symbolique du cool que l'on connait. Et le cool a la mode grunge est une valeur sure, il ne cesse de revenir sporadiquement dans les defiles (Marc Jacobs F/W 06 et cette annee encore chez Isabel Marant ou Alexander Wang pour l'Automne-Hiver ) : le debraille, les couleurs feuilles mortes, le carreau et...la Converse. Meme Sofia Coppola a reussi a caser une paire de Chuck Taylor All Star violettes dans Marie-Antoinette. C'est dire si Converse, ca le fait.

Et comme le soulignait cet article sur Ladiesroom.fr, on les prefere sales, pourries, trouees , et on pousse meme le vice a les acheter parfois deja "usees". Pourquoi?
"Simplement parce que si vous les possedez depuis longtemps, vous avez juste merite ce supplement de cool. Et si vous venez de les acheter, vous avez juste l'air de les posseder depuis longtemps, ce qui revient au meme" affirme Scott Patt, le directeur creatif de la marque. Apparence et facteur cool, l'alchimie Converse, symbole intemporel americain s'il en est, est la.

Bien vu.

Il y a deja eu de nombreuses collaborations entre Converse et des chanteurs ou des groupes (je pense ici notamment au rappeur Mos Def qui avait sorti en 2006 une edition limitee, les Chuck Taylor All Star Mid Music, sur lesquelles on voyait des images du Brookyn Bridge et des gratte-ciels de Manhattan). Mais pour son anniversaire, la marque sort le grand jeu avec une edition limitee des Chuck a l'effigie de Kurt Cobain.






Et aux Etat-unis, le debat fait rage : l'icone supreme du grunge, connu pour ses chemises de bucheron et ses Converse, sur scene et dans la vie, heros de l'anti-capitalisme qui a fait une place a Seattle sur la carte du monde debout dans ses Converse, et qui s'est meme suicide ses Converse aux pieds, serait ainsi scandaleusement recupere par la marque.

Cependant, le design des chaussures, qui reprend des paroles de Come as You Are et des dessins qui avaient deja ete edites en 2002 dans le livre "Journals", a ete entierement vu et approuve par la veuve Courtney , qui , si elle est bien motivee, ou pas, nous en parlera peut etre sur son nouveau blog sur Tumblr ?

Les fans americains de Nirvana reprochent a la marque de livrer leur idole en pature a la plebe, qui risque naivement se servir du "facteur cool" de l'objet pour s'approprier l'attitude du maitre, sans en comprendre toute la portee ("philosophie" en langage de fan), ou PIRE, sans meme s'en rendre compte.



Et dans la plus grande parano, si typique de ce cote-ci de la grande mare aux canards, les americains estiment meme que cette chaussure particulierement lourde de sens pourrait inciter les adolescents a se suicider.

J'aime les frites surgelees donc je vais voter pour le senateur Mc Cain. Ouais les mecs, pareil.

Alors, plan marketing ou real tribute to Cobain?



pics: thedailyswarm.com

1 commentaire:

peter berlin a dit…

Tu me conseilles lesquelles ma chérie? J'ai envie d'en avoir à nouveau (ma vieille paire est du 36 donc euh... c'est plus possible!)