mardi 2 février 2010

You got Punk'd

Ceux qui lisent ce blog se sont peut-etre deja demandes pourquoi je faisais ca, ou plutot pourquoi je fous rien dessus pendant presque des mois.
Ca rime a quoi de se pointer comme ca, le cul entre 2 chaises foireuses, l'une en decembre, l'autre en fevrier, faisant fi de toute bienseance ? (parce qu'etre imprevisible c'est parfois un outil de seduction mais toujours une marque d'effronterie et de sans gene pas croyable).

Il faut dire qu'avoir des lecteurs, faire du buzz ou meme gagner du pognon avec une pute American Apparel sur le cote droit n'est pas mon but.

L'autre fois j'etais chez Barnes & Noodles, stoppee net par les bouquins criards a l'entree du style "how to become a millionaire with your blog", "how to attract an online audience or brand yourself (the ultimate guide of online ego masturbation)".
Deja l'idee du "personal branding" et du market yourself me semble au fond plutot suspecte, bien que partie integrante de tout un chacun et notoirement utile, entre autre en entretien d'embauche ici aux US ou je me suis deja fait ecrasee dans des couloirs glauques par des mecs engonces dans des costards 85% polyester venus de conserve avec leur gros Moi, qui tenaient si fort leur personal brand a bout de bras, que les recruteurs ne savaient plus s'il etaient la pour embaucher un mec ou l'acheter - ce qui quelque part revient au meme.

Mais bon annoncer une couleur en disant, mettons, que ce qui me botte finalement c'est que je trouve que c'est juste esthetiquement plus joli et plus facile d'ecrire des conneries sous un header fierce et colore comme ca - ou je peux egayer et cacher la misere avec des photos - que sur un putain de cahier, des crayons de couleur dans les trous de nez, c'est un peu mettre du lisptick on the pig : ca sert a rien et ca cache pas la verite, qui est que certes c'est joli mais c'est toujours gratifiant personnellement de voir ces ejaculations cerebrales bien emballees et surtout, lues, donc s'ajoute a toute l'entreprise, si foireuse qu'elle soit, un niveau d'ego qui CRAINT lui aussi.

Parce que j'ai l'impression que publier des posts, qu'importe le nombre, la forme, le style, la tronche (si t en mets plein les yeux aux gens parce que tu codes et t'utilises Silverlight) sur le web, ca fait un peu la meuf qui veut creer une attente. Une Attente, meme. Attente, Artiste, Autrement, Auriginal, le touchage complet quoi. Genre je poste, donc je veux creer un lectorat et je pietine de rage parce que du haut de ma petite personne enflee de partout avec des gros boutons purulents d'ego, et mal places en plus - donc ca fait mal mais il faut souffrir pour devenir quelqu'une (enfin, c est ce qu'on dit) - je VEUX que le Lectorat, le Mien, revienne voir si desfois y'aurait pas une suite. C'est un peu le probleme du blog en general je me dis.

Alors du coup j'arrive avec non-blog, une petite purulence qui sent le renferme, et je comprendrais parfaitement si a l'heure qu'il est je fous des octets de pollution dans le vide.

Juste pour continuer un peu parce que ce soir je suis lancee la, que j'arrive plus a tenir un stylo a plume (y'en a pas ici alors j'ai oublie) et aussi que j'ai envie de partager avec les gens, la-bas derriere mon firewall , ceux qui lisent mais aussi ceux qui vont taper "Johnny Hallyday grosse salope Las vegas Harley" et tomber sur le lien par erreur et qui vont encore pester contre le temps qu'ils perdent, mon probleme majeur avec ce blog : comme pour les dernieres Toyota Camry ou Nine Inch Nails en general, c'est la fiabilite.

Deja c'est mal parti pour peaufiner un lectorat, si ta production n'est pas fiable. Ni en qualite, ni en frequence ni en rien, une vraie daube. Faut dire que pour etre honnete, y a des fois ou je prefere aller m'abimer (accent circonflexe mais je n'ai pas de tel raffinement sur mon QWERTY, quakers de merde) a regarder le sexy Jax dans Sons of Anarchy ou meme glander sur facebook a stalker telle ou tel personne plutot que d'aller raconter tel ou tel trou americain, meme si c est vrai, j'aime bien raconter ce a quoi ca m'a fait penser, ces trous. Et le pire c'est que le contenu peut venir quand ca veut, c'est a dire, la nuit a une heure impossible, ou au boulot devant un mec qui me pose une question indue, ou meme juste pas souvent ou alors en bouillie, impossible de publier ca.

le post d'aujourd'hui en est un bon exemple, donc je vais arreter la ce qui ressemble mechant a une justification alors que c'etait pas du tout parti pour (j avais envie de faire un post sur Nassau mais ca a grave fourche) et qui ne s'adresse peut etre qu'a moi, en plus.

mais histoire de teaser, teasons donc : if you'd like to follow me in my erratic production, stay tuned for Nassau, Bahamas, Charleston, SC, and Baltimore, MD .

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Tu écris Très Bien, tu as beaucoup de talent - et je te suis regulièrement, grace à Google Reader!

Je suis coupable, comme beaoucoup d'autres peut-etre, de ne pas laisser un mot ici souvent, de te le dire. L'absence de réciprocité, le mal de nos temps, je ne voulais pas etre coupable de ça, mais voilà :( Trop de stress au boulot, la fatigue qui nous enferme - mais non, il n'ya pas d'excuses.

Donc - continue à écrire, s'il te plait, j'attends tes histoires!

Et pour tous ce qui ont des problèmes de suivre les blogs, Google Reader is the answer! - http://www.google.com/reader

Asha

Anonyme a dit…

Ah moi des posts comme ça , j'en redemande. Justement ça change, ça s'adresse, et autant aux autres qu'à toi , à mon avis...
Ce que tu dis là, c'est précisément la raison pour laquelle je n'ai jamais crée de blog, jamais osé. C'est tentant le côté anonyme , tout le monde peut te lire mais qui te lit réellement? Et pourquoi mon blog plus qu'un autre, s'il y a tant d'offres...Dans ce monde ou tout se dit , ou tout se montre, je suis tentée de tout garder chez moi, de ne pas déverser, et d'écrire au stylo à plume... Mais n'est ce pas aussi illusoire de croire que cela a plus de valeur si c'est gardé pour soi, en soi...
En fait je crois tout simplement que si je ne suis pas prête à le faire , j'aime infiniment lire toutes sortes de blogs , parce que c'est toujours l'imprévu, le plaisir inouï de tomber sur quelques rares pages bien écrites comme les tiennes, des pages non publiées, un style qui ne sera peut être jamais imprimé mais, contrairement aux siècles passés où ces ecrits et ces pensées vives restaient dans l'ombre, moi(et d'autres!) je les aurais lu, j'aurais eu cette chance.
Très bonne continuation
Au plaisir de te lire et de te relire !

JelizaRose a dit…

thks Anonyme

Phedre a dit…

Ah, Miss Jeliza Rose, de retour et en forme!
T'as raison, quand t'as rien à dire, mieux vaut ne rien dire que blogger ta liste des courses.
Resultat, j'adore lire ton blog, encore et toujours.

Sylvain a dit…

Que je réponde avec quasi un mois de décalage n'est pas signe de non intéret, au contraire, je finis par venir voir ce que me dis le flux rss pour ici !

En tous cas, pas de doute pour moi, les textes d'une part, parfois les photos, j'apprécie ce blog, sans accorder trop d'incidence aux maj, les références ne manque pas quant a préférer qualité a quantité, si ?

peekaboo a dit…

et commenter avec plusieurs mois de retard...
voilà, c'est fait !