mercredi 8 octobre 2008

New York's Secret Bars

Le week end dernier, le passage d'amis a la fois francais et tres proches a juste ete pour moi une occasion justifiee - pour une fois ! - de monter "a la capitale", NYC.

Ce week end-la par contre, rien de tanscendental ou meme juste interessant au Studio B, et un rapide tour sur internet au boulot avant de prende l'avion m'avait laissee sans veritable plan de soiree, ce qui en meme temps n'est pas plus mal, puisque c'est toujours dans ces cas-la qu'on finit dans des endroits improbables et/ou generalement incroyables. On oublie aussi le Webster Hall (c'est pourtant bientot qu il faut y aller: MSTRKRFT and 80's prom? thrilled !!!) et tout ce que NYC contient de clubs vulgaires et scandaleusement overpriced (Gold Bar anyone?) . Et puis le flyer avait fait l'effet d'une bonne grosse gousse d'ail juteuse sur le vampire que je suis : REPULSION nauseeuse. Le genre de flyer comme ca :

Bon sang , il y a encore des mecs pour croire que ca nous ATTIRE ?

Et puis rien ne vaut un bar de base, une table et quelques verres ben remplis pour se retrouver entre 4 yeux. Notre QG, le Lower East Side. Des rues plus etroites, plus sales et moins eclairees que dans le Village lui-meme. Mais point de Bowery Ballroom ou de Mercury Lounge, plutot quelques bieres bruyantes sur des tabourets de fer blanc, et puis quelque part entre Delancey et Rivington, quelqu'un me pousse dans un de ces petits escaliers de fer tout raides, qui descendent dans les entrailles de la ville, ente 2 volets de metal a chevrons gondoles.

Au dessus du trou noir, une facade muette et passablement decrepie ou l'on peut a peine lire "Lower East Side Toy Company".

WTF!??

Sous terre, mes yeux suivent en tatonnant un tuyau rouille qui serpente arbitrairement sur un mur couvert de salpetre, et finissent par s'accrocher a une petite lueur orange, la-bas derriere de gandes poutres en travers du passage. Posee sur la derniere marche en haut d'un autre petit escalier de fer, la bougie vacille plus fort quand je pousse une lourde porte de bois.

Derriere, c est 1927, la Prohibition, le scintillement feutre d'un club de Gentlemen chics, egrillards et bonhommes, qui savourent quelque tord-boyaux devant une cheminee bourree a craquer de bois de qualite, sous le regard amuse et dubitatif de cerfs fierement empailles.

Abasourdie, je m'enfonce dans un des enormes canapes Charleston matelasses, mon regard suit les moulures mordorees des boiseries, les tranches des gros volumes de cuir alignes avec soin sur une bibliotheque ventrue, cherche le reflet de cette fille qui vient de passer d'un pas aerien sur le parquet miroir couleur miel. Un grand bar en bois sculpte, anime par quelques creatures silencieuses et vetues d'un noir professionnel appelle au vice raffine.


The Gentlemen's Club by Jeffrey Williams

On y sert des vodka/OJ dans tasses a cafe, et le serveur n'oublie pas de poser une delicate cuillere argentee sur la soucoupe. Les verres de bieres sont soigneusement emballes dans du papier kraft et partout dans la salle, des globes terrestres en bois semblent dissimuler un mini bar et les meilleurs cigares cubains illegaux. Oui les memes globes que celui que tante Nadine a achete chez l'Homme Moderne en promo, pour son pavillon de Montesson, 78. Mais dans le contexte de l'epoque, ces gobes sont fabuleux, et on s'attend a voir surgir de nulle part des policiers en veste etriquee et a la moustache lustree, venus verifier que tout le monde se soumet avec un grand sourire a l'interdiction d'alcool generalisee.

Je repense a ce bar de Chicago ,The Green Mill, ou dans les craquements d'un phonographe, un serveur gomine etait venu prendre ma commande en se frisant la moustache avec la voix lointaine et nasillarde des films avec Humphrey Bogart.

Pendant The Roaring Twenties, les mecs savaient se fringuer

Comme la-bas, seuls les jeans, les sneakers et la cruelle absence de l'ecran de fumee de cigares hypothetiques signalent que l'on est en 2008. Voila le genre d'endroits ou j'aurais pu sortir mon porte cigarette et le cruel Ruby Woo sur une robe flapper en soie creme. Mais c'est l'imprevu qui a toujours le plus de charme.

La bibliotheque pivote....

Un type traverse la piece cosy d'un pas tranquille, pour aller s'appuyer legerement sur la bibliotheque. Celle-ci se met a pivoter sans heurts, et l'homme disparait dans une minuscule salle eclairee a la bougie, ou des ombres gigantesques dansent sur les murs chocolat.

Bienvenue dans le New York des bars secrets.


Le lendemain, nous achetons un jean en alu dore chez Trash & Vaudeville nous egarons sur St Marks Place, a la recherche de cette fuckin' cabine telephonique qui nous fait tant fantasmer. Une putain de cabine telephonique, ou, tenez vous bien, la legende urbaine precise qu'il y a un telephone !

Bon OK, le trick la dedans c'est que ce telephone devrait sonner ...dans le vide jusqu'a ce qu'un panneau de la cabine telephonique coulisse pour decouvrir ...un bar secret.

Ah voila c'est bon j ai tout dit le titre de cet article n'a plus aucun sens.

Autant en finir.

Cette cabine telephonique se trouve soit disant dans un Hot Dog joint graisseux sur St Marks Place (non pas le fabuleux Nathan's). Je pense Crif Dogs...



et...a l'interieur, des hots dogs, un mur pop, des tabourets en skai rouge...et une cabine telephonique !!!

J'ai decroche le combine retro, toute fretillante, et en verifiant ma mise en plis dans la vitre de la cabine, j'ai realise que j'etais juste une grande gamine.

Le mur a coulisse de 5 mm , j'ai retenu ma respiration....pour qu'une voix fluette s'en echappe avec peine et me fasse savoir que le bar de 8 m2 etait deja blinde.

Mais au moins maintenant vous savez.

les Adresses :


The BackRoom :102 Norfolk St, NYC 10002 - evidemment, le format tasse a cafe amene a soulever ce detail : un prix peut etre legerement abusif vu le volume d'alcool (dans mon souvenir bien altere par ...l'heure tadive bien sur) je dirais autour de 10 dollars la tasse de 25 cl. Mais cela vaut le coup :-)

Crif Dogs : 113 St. Marks Pl., New York, NY 10009 - $2.5 le Hot Dog. Comment ca c'est pas la question?

Il parait qu'il y en a de nombreux autres, et aussi des restos secrets.....

10 commentaires:

electron a dit…

A Berlin, il y a plein plein de bar / boite secret(e)s, j'ai fait une liste avec un pote, mais je sais qu'il m'en manque encore beaucoup. J'adore cette ambiance!

JelizaRose a dit…

A Berlin !! Je suis ULTRA fan ! Si tu as le temps et si tu retrouves ta liste, je la veux bien , ca dechire ! (JelizaRoseForInfiniteJest AT gmail DOT com)

B a dit…

Hey! TU achètes un jean alu doré! ;-)

JelizaRose a dit…

HEY salut B :-) Tu as raison, J AI achete un jean en alu dore (il t irait bien cela dit......)
bises

smilelikeme a dit…

MSTRKFT tonight, i'll be there, j'en sautille déjà dans mon cubicle (c'est une activité que j'apprécie aussi;-)
Et merci pour l'idée du LES Toy Factory, je pense que j'irai faire un tour dès demain ça doit être à 30 secondes de chez moi!
D'ailleurs la prochaine fois que tu passes dans le quartier, tell me if you fancy, la vue du rooftop au 8ème étage est assez magique :)
Et pour le crif dogs, c'est plus le processus et l'idée qui sont sympas, après no regrets pour le bar en lui-même qui manque un peu d'intérêt je trouve. En revanche j'adore le principe du téléphone!

JelizaRose a dit…

Chance ! Y a aussi Van She next tuesday @ Santo's Party House que je vais bien sur royalement louper....merci pour the Rooftop invite! pff desfois je me dis que je devrais changer de taf et demenager a NYC....
Ouais le Crif Dogs c est juste l'impression d'etre dans un truc de super heros qui dechire :-)

smilelikeme a dit…

ouii j'ai vu ça pour Van She, Ladyhawke devait passer aussi mais elle n'a pas eu de visa, c'est ballot...Ensuite je teste ta fameuse 'Bootie' le 17, puis Crystal Castles le 23 yeahh. et après je demande un bail-out à la fed' pour faillite, ahem. see you some time btw broome and grand then ;-)

JelizaRose a dit…

LOL le visa! J croyais que pour ces gens-la, c est conme les mannequins et les CEOs, c est cadeau :-) Tu nous raconteras tout ca sur le wordpress alors ! Pendant ce temps la, je vais essayer de trouver quelques soirees ici, au pays du Catslevania:-)

Blogger a dit…

I have just downloaded iStripper, and now I enjoy having the best virtual strippers on my desktop.

Blogger a dit…

SilverGoldBull is your trusted precious metals dealer. You will be provided with competitive, live prices and make sure your bullion arrives to your door discreetly and safely.